La formation de pharmacien est constituée de 6 années d’études universitaires en « fac de pharmacie ». Mais en quoi consistent, plus concrètement, ces années d’études pour être pharmacien ? À quel cursus faut-il se soumettre pour obtenir son diplôme de pharmacien et exercer légalement sur le territoire français ? Expert en prépas PACES, l’organisme Stan Santé Formasup vous éclaire.

stan-sante-formasup-diplome-pharmacien

Une formation en pharmacie qui commence par la PACES

Des PCEM et PCEP à la PACES

Avant 2010, la PCEM1 désignait la première année du premier cycle des études de médecine. Elle constituait la voie de passage obligatoire pour les aspirants médecins, sages-femmes et dentistes. La PCEP1, elle, désignait la première année de pharmacie. En 2010, ces deux filières ont fusionné pour devenir la PACES, soit la Première Année Commune aux Études de Santé.

 

L’un des objectifs de la PACES est d’éviter des classements par défaut dans les filières. De fait, chaque étudiant doit choisir au 2nd semestre des enseignements spécifiques, qui vont lui permettre de préparer et passer d’un à plusieurs concours de santé. Parmi ces concours figure le concours de pharmacie. Chaque concours est indépendant et s’appuie sur des enseignements communs, mais avec des coefficients différents et des enseignements spécifiques.

Un concours à l’issue de chaque semestre de la PACES

L’année s’articule autour de 2 semestres, qui s’achèvent chacun par une session de concours. À la fin du 2nd semestre, autrement dit à la fin de la PACES, chaque étudiant obtient un ou plusieurs classements dans la ou les filières choisies en fin de 1er semestre. Il pourra choisir la filière qu’il désire s’il est classé en rang utile.

stan-sante-formasup-etude-pour-etre-pharmacien

Voici un exemple de question recueilli dans le QCM proposé en 2017 :

 

Quelle est la proposition exacte concernant les glucocorticoïdes ?

  1. Ils sont secrétés par la zone glomérulée des surrénales
  2. Ils comprennent principalement le cortisol et l’aldostérone
  3. Ils sont sécrétés sous le contrôle de la GH hypophysaire (hormone de croissance)
  4. Ils augmentent la concentration des acides aminés circulants et l’excrétion azotée urinaire
  5. Ils augmentent les défenses immunitaires

Que fait un étudiant en pharmacie pendant la 2ème et la 3ème année ?

Des sciences exactes aux sciences analytiques

Dès la 2ème année, l’aspirant pharmacien va étudier :

  • sciences exactes
  • sciences biologiques
  • sciences du médicament
  • sciences analytiques

Il étudiera également une langue vivante étrangère et pourra choisir des enseignements optionnels qui vont l’orienter vers une spécialité à partir de la 3ème année. Au cours de cette 3ème année, l’étudiant va également travailler sur les sciences pharmacologiques.

Des stages et un premier diplôme vers le métier de pharmacien

Au cours de cette période, la professionnalisation se traduit par le suivi de stages en officines, ainsi que par celui de cours de travaux pratiques de chimie thérapeutique et organique. Pour obtenir un premier diplôme de pharmacien, le Diplôme de Formation Générale en Sciences Pharmaceutiques ou DFGSP, l’étudiant doit valider les enseignements des 6 semestres, PACES incluse. Ce diplôme est reconnu au niveau Licence.

stan-sante-formasup-devenir-pharmacien

Une spécialisation à partir de la 4ème année d’études en pharmacie

Une triple possibilité de spécialisation

Le 2ème semestre de la 4ème année est celui où l’aspirant pharmacien doit choisir sa spécialité, en accord avec ses ambitions professionnelles. 3 alternatives s’offrent à lui. Il peut choisir :

  • l’officine : elle permet de travailler au sein d’une pharmacie et requiert 1 année de spécialisation après la 5ème année
  • l’industrie-recherche : elle permet de travailler au sein de l’industrie pharmaceutique et requiert 1 année de spécialisation après la 5ème année
  • l’internat : il permet par exemple de travailler au sein de l’innovation pharmaceutique et de la recherche, et requiert 4 années de spécialisation après la 5ème année
stan-sante-formasup-formation-pharmacien

L’année de professionnalisation

La 5ème année constitue une année de professionnalisation. L’étudiant en pharmacie doit effectuer un stage en milieu hospitalier à temps partiel pendant 12 mois. En parallèle, il doit suivre des cours dédiés à la spécialité qu’il a choisie.

Ultime cycle : vers un diplôme de pharmacien d’État

La filière pour une spécialisation en officine ou en industrie-recherche

Dans la formation de pharmacien, on distingue la filière dite courte de l’internat. La première concerne les étudiants qui ont fait le choix de se spécialiser soit en officine, soit en industrie-recherche. Pour ceux-là, il leur faut effectuer une ultime année de spécialisation, calquée sur le modèle de la 5ème année. L’aspirant pharmacien doit soutenir une thèse à la fin de l’année. C’est après avoir soutenu cette thèse qu’il pourra obtenir son diplôme de pharmacien, un diplôme d’Etat, et qu’il pourra travailler légalement.

Diplôme d’État spécialisé et internat

À l’inverse, si vous vous dirigez vers un exercice du métier de pharmacien nécessitant d’être titulaire d’un diplôme d’État spécialisé, vous devez vous soumettre à un nouveau concours. En cas de succès, vous suivrez ces nouvelles années d’études (au nombre de 4) en internat. Pour obtenir ce diplôme d’État spécialisé, vous devrez soutenir un mémoire.

stan-sante-formasup-pharmacien-etude

Un Master pour compléter le diplôme de pharmacien

Enfin, en addition à votre spécialisation, vous avez également la possibilité de valider un Master à partir de votre 3ème année, Master lié au métier choisi : production du médicament, droit pharmaceutique, etc.

Avis

parcours - pharmacie Stan Santé

LES INTERNAUTES AYANT CONSULTÉ CET ARTICLE ONT ÉGALEMENT RECHERCHÉ

  • formation en parapharmacie
  • formation pharmacien sans bac
  • préparateur en pharmacie