Devenir dentiste, c’est s’engager à suivre entre 6 et 9 années d’études à l’université. De l’année introductive en PASS ou en L.AS au 3ème et dernier cycle du parcours, l’organisme Stan Santé vous détaille le cursus odontologie à l’Université de Lorraine, dans son espace dédié aux études de santé et aux métiers de la rééducation.

stan-sante-formasup-devenir-dentiste

Notre prochaine JPO

Notre prochaine se fera le :
/. Notre équipe se tiendra à votre disposition pour vous apporter toutes les informations afin de finaliser votre choix d’orientation et afin de vous aider dans le choix de votre préparation aux concours PACES ou paramédicaux.
Nos places étant limitées, nous vous conseillons de prendre contact avec nous assez rapidement. N'hésitez pas à nous téléphoner au 03 83 95 38 52. au 5 Allée de Vincennes Vandœuvre-lès-Nancy

La définition légale des études de dentiste

Le déroulé des études dentaires et leur contenu sont rigoureusement encadrés par la loi.

Une formation de dentiste en 3 cycles

L’arrêté du 8 avril 2013 « relatif au régime des études en vue du diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire » liste les 3 cycles qui composent ces études :

 

1° Le diplôme de formation générale en sciences odontologiques sanctionne le premier cycle ; il comprend six semestres de formation validés par l’obtention de 180 crédits européens, correspondant au niveau licence […].

 

2° Le diplôme de formation approfondie en sciences odontologiques, défini au présent arrêté, sanctionne le deuxième cycle ; il comprend quatre semestres de formation validés par l’obtention de 120 crédits européens correspondant au niveau master.

 

3° Le troisième cycle comporte :

  • soit un cycle court de deux semestres de formation au-delà du diplôme de formation approfondie en sciences odontologiques, défini au présent arrêté
  • soit un cycle long, en application des dispositions de l’article L. 634-1 du code de l’éducation, de six à huit semestres de formation pour les étudiants reçus au concours de l’internat en odontologie
  • la soutenance de la thèse

Dentiste, une formation organisée par des universités habilités

La question de l’école dentaire, autrement dit du cadre de ces études, est également évoquée par le même arrêté. Il précise :

 

Les études en vue du diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire sont organisées par les universités habilitées, par arrêté conjoint du ministre chargé de l’enseignement supérieur et du ministre chargé de la santé, à délivrer le diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire.

 

Cette formation est évaluée dans le cadre de l’évaluation périodique des établissements.

 

La formation dispensée en vue des premier et deuxième cycles est organisée dans le respect des dispositions de l’article 34 de la directive 2005/36/CE […].

Accéder aux études dentaires : le PASS et les L.AS

Depuis 2020, ce n’est plus la PACES qui permet d’accéder à une formation de dentiste. Elle a été remplacée par deux nouvelles voies :

  • le PASS (Parcours Accès Santé Spécifique)
  • les L.AS (Licences Accès Santé)

 

Ce sont ces deux voies qui permettent d’accéder aux études odontologiques, mais également de médecine, de maïeutique et de pharmacie et, par convention à l’Université de Lorraine, aux études de masso-kinésithérapie, d’ergothérapie et de psychomotricité.

Tous·tes les candidat·es ne pourront pas entrer en faculté d’odontologie

Le contenu de la formation en PASS ressemble à celui de la PACES, exception faite que les étudiant·es doivent opter pour une option non liée à la santé. Avec une L.AS, le socle de la formation est la L1 dans laquelle est inscrit·e l’étudiant·e. À ce socle s’ajoute un enseignement dit « mineure santé ».

 

Chaque parcours se solde par des examens sélectifs écrits et oraux, à l’issue desquels uniquement les meilleur·es peuvent accéder au cursus médical ou paramédical de leur choix. En effet, les places en faculté d’odontologie sont limitées.

Nos formules de préparation PASS et L.AS

À Metz comme à Nancy, l’organisme Stan Santé vous aide à mettre toutes les chances de votre côté pour réussir votre année en L.AS ou en PASS et, ainsi, accéder à une formation de chirurgien-dentiste.

Le 1er cycle des études dentaires

Ce cycle inaugural s’achève par l’obtention d’un 1er diplôme : le DFGSO.

Des connaissances fondamentales pour exercer le métier de chirurgien-dentiste

Si vous avez été sélectionné·e à l’issue des examens des L.AS ou du PASS, vous entrez en 2ème année d’études en faculté dentaire. La 2ème et la 3ème année des études de dentiste constituent le 1er des 3 cycles prévus par l’arrêté évoqué ci-dessus.

 

Le programme s’attarde sur les connaissances fondamentales à acquérir pour soigner les dents :

  • anatomie de la dent, de la tête et du cou
  • structure et pathologies infectieuses de la dent
  • reconstitution et remplacement des dents
  • physiologie de la cavité buccale

 

Des enseignements de santé généraux viennent s’ajouter à ces fondamentaux. Quelques exemples :

  • santé publique
  • hygiène et prévention
  • imagerie médicale

Les travaux pratiques

Les TP représentent environ deux tiers de l’emploi du temps de l’aspirant dentiste au cours du 1er cycle de ses études. Ces travaux ont vocation à enseigner les pratiques suivantes :

  • pose d’une couronne
  • dévitalisation d’une dent
  • sculpture de dents en cire
  • etc.

 

Nota bene : pour ces exercices, l’étudiant·e devra acquérir une trousse dentaire (dents en ivoirine, kits de fraises, etc.). Cette trousse lui servira pendant toute la durée de sa scolarité.

Un cycle d’observation pour comprendre le métier de dentiste

Les 2 années qui constituent le 1er cycle de la formation en dentisterie place donc les étudiant·es face aux patient·es, mais uniquement en position d’observateurs. 4 semaines durant, un stage infirmier va leur permettre de s’initier aux techniques de soins, ainsi qu’aux premiers secours. À travers ce stage, l’étudiant·e va pouvoir découvrir le fonctionnement d’une équipe médicale.

 

À l’issue de la 3ème année d’études, c’est-à-dire à la fin du 1er cycle, l’étudiant·e reçoit un diplôme reconnu au niveau Licence : c’est le Diplôme de Formation Générale en Sciences Odontologiques ou DFGSO.

Le 2ème cycle des études de dentiste

Ce nouveau cycle s’achève par l’obtention d’un 2ème diplôme : le DFASO.

Une professionnalisation intensifiée

D’années « précliniques », l’étudiant·e entre dans le 2ème cycle de ses études dans des « années cliniques ». La quantité de travaux pratiques diminue au profit de rencontres avec de vrais patients. Les aspirants dentistes accroissent leurs compétences professionnelles en donnant leurs premiers soins en conditions réelles.

Des enseignements fondamentaux approfondis

Qui dit fin du 1er cycle ne dit pas abandon des enseignements fondamentaux – au contraire. Ceux-ci sont approfondis et complétés par d’autres matières, à l’instar de :

  • la santé publique dentaire
  • l’odontologie légale
  • l’anesthésiologie

 

Certains travaux pratiques seront l’occasion de simulations permettant aux étudiant·es de s’exercer à, par exemple :

  • la dissection sur supports synthétiques ou logiciels
  • la réalisation d’appareils d’orthodontie

Quels stages au cours du 2ème cycle ?

50 % du temps consacré au cycle 2 se déroule en stages. Pour la majorité d’entre eux, ces stages sont réalisés au centre de soins ou dans des services d’odontologie du centre hospitalier universitaire partenaire de l’université. L’odontologie n’est pas le seul service qui accueillera les aspirants dentistes ; ceux-là seront également accueillis en stomatologie et en chirurgie maxillo-faciale.

La validation du 2ème cycle des études de dentiste

Pour valider votre 5ème année d’études, c’est-à-dire pour accéder au 3ème cycle, vous devrez obtenir le Certificat de Synthèse Clinique et Thérapeutique ou CSCT. Le 2ème cycle s’achève par l’obtention d’un nouveau diplôme, reconnu cette fois-ci au niveau Master : c’est le Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Odontologiques ou DFASO.

Le 3ème cycle du cursus pour devenir dentiste

À partir de la 6ème année, les aspirants chirurgiens-dentistes doivent choisir entre deux nouveaux cycles.

La fin des études de dentiste en cycle court…

Le 1er est dit court puisqu’il prépare à exercer le métier en une année. 9 étudiant·es sur 10 environ optent pour ce cycle. Cette année supplémentaire révolue, l’étudiant·e reçoit un diplôme d’État : il devient alors docteur en chirurgie dentaire. Mais pour obtenir ce diplôme, il doit d’abord valider les enseignements qu’il a reçus, valider les stages qu’il a suivis, et soutenir une thèse d’exercice.

… ou en cycle long

Le 2nd cycle est dit long : c’est l’internat, accessible via un nouveau concours. Le classement à ce concours va contribuer à définir la spécialité dans laquelle vont s’engager chaque étudiant·e. Ces spécialités sont les suivantes :

  • chirurgie orale : elle dure 4 années
  • orthodontie : elle dure 3 années
  • médecine bucco-dentaire : elle dure 3 années

 

Lorsqu’un étudiant·e achève ce cycle long, il obtient un nouveau titre qui va venir compléter son diplôme d’État : il est alors titulaire d’un Diplôme d’Études Spécialisées ou DES.

LES INTERNAUTES AYANT CONSULTÉ CET ARTICLE ONT ÉGALEMENT RECHERCHÉ

  • étude dentaire Nancy
  • AEU dentaire
  • CES dentaire